A lire : L’immortelle Barbara Cassin s’en prend au « global english »

Élue à l’Académie française en mai dernier à la suite de Philippe Beaussant, Barbara Cassin a prononcé, jeudi 16 octobre, son discours inaugural devant les 34 autres membres de la prestigieuse institution. Âgée de 72 ans, la philologue, helléniste et philosophe française, est la neuvième femme à entrer sous la coupole.

Lors de son intronisation, la nouvelle académicienne a critiqué la pauvreté du « global english », une « non-langue de pure communication » et a plaidé en faveur du plurilinguisme. L’auteure de l’éloge de la traduction, passionnée par la diversité des langues, a choisi d’avoir pour devise une citation de Jacques Derrida : « Plus d’une langue ». Lire la suite sur LePoint.fr en cliquant ici.

2019-11-07T15:15:00+00:005 novembre 2019|