A lire. François Héran : « Durcir les conditions d’entrée des migrants retarde leur intégration »

Le sociologue François Héran, que nous connaissons bien à ISM puisqu’il était invité du débat lors de notre assemblée générale en juin dernier, est revenu, dans un entretien à Libération, sur les dernières annonces du gouvernement en matière d’immigration.

Au sujet des quotas en fonction de l’emploi et des listes des métiers en besoin, il note : “Ces mesures ne se signalent pas par une grande nouveauté, si ce n’est l’emploi du mot «quotas»”.

Il rappelle également, concernant les restrictions de l’accès des demandeurs d’asile aux soins de santé, que “la majorité des affections touchant les étrangers en matière d’épidémies se font non pas dans leur pays de départ, mais au cours des premières années passées en France” et plaide pour une répartition des “demandeurs d’asile de façon plus rationnelle, équilibrée” à propos des accords de Dublin.

Lire la suite sur Libération.fr

2019-12-03T15:30:40+00:0019 novembre 2019|